Université Vents d'Ouest : CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ INCLUSIVE

CONSTRUIRE UNE SOCIÉTÉ INCLUSIVE Nouveaux paradigmes de l’accompagnement des personnes en situation de handicap

Présentation des Conférences

Conférences du 13 juin

Vers une société inclusive ...

En un temps paradoxal, qui apparaît aussi obscur que lumineux, cette conférence porte sur les fondements et enjeux d’un nouveau cadre de pensée sociale, que constitue l’idée de société inclusive ? Mais cette idée est-elle un effet de mode, une nouvelle musique d’ambiance ? Ou peut-elle être, au contraire, aider à situer à un niveau supérieur nos conceptions de la vie commune et à considérer autrement le handicap, cette expression de la fragilité humaine ? Sur quels principes et exigences mérite-t-elle de se bâtir ?

Le handicap a été saisi par les sociétés au fil de leur histoire dans des modalités parfois radicalement opposées : rejet vs insertion-intégration, « institutionnalisation » vs. inclusion
Des dates comptent dans cette histoire : de la loi de 1909, en passant par les lois de 1975, jusqu’au texte fondateur de 2005, et ceux qui ont suivi, à chaque fois son lot d’orientations déclarées sur la base de définitions affirmées, et à leur suite leurs traductions dans les pratiques.
Chaque professionnel a ainsi traversé certains de ces changements. De l’usager totalement écarté de la définition du cadre de vie que lui impose l’établissement, à sa participation active dans des processus d’évaluation, du « placement » en établissement à l’éducation et au soin « à domicile », de l’oubli des parents dans leur autorité à leur présence dans la construction du projet de soin, du parent effaçant l’expression de l’usager-enfant à la possibilité ouverte pour une expression de ce dernier dans la fabrication de son projet, du tout scolaire en interne à l’intégration scolaire en milieu ordinaire… Les exemples ne manquent pas.
D’où la nécessité pour les professionnels de notre secteur de se tenir régulièrement informés des évolutions que l’état des savoirs et les positions des acteurs impliqués par le problème prônent constamment.
Notre intervention proposera de revisiter les modifications qui ont touché le processus de soin, et l’accompagnement des sujets en situation de handicap, jusqu’à l’actualité de ce secteur médico-social. Il sera question pour finir de parcours, de continuité du soin et de l’accompagnement, du travail en réseau (y compris interne), de l’idée de dispositif, sous le sceau d’une notion d’inclusion qui reste à éclairer.

Cet homme était hospitalisé car il se prenait pour un grain de blé et avait très peur des oiseaux. Guéri, il sort, mais revient quelques heures après, paniqué: "Je sais que je ne suis pas un grain de blé, mais la poule, est-ce qu'elle le sait? Il faut donc aussi modifier l''opinion des poules"!
A partir de mon expérience concrète de psy et de situations pratiques, j'expose comment les conversations thérapeutiques peuvent aider à inclure d'une nouvelle manière les patients dans un groupe préféré.
Toute situation de trouble psy crée de l'exclusion , de l'anxiété à la dépression sans oublier les psychoses.
Une attention particulière doit être donnée au processus de ré-inclusion. Elle passe par les apports narratifs et la thérapie orientée solution.
J'exposerai donc des situations cliniques concrètes permettant d'éclairer un aspect souvent oublié.

L’histoire de la sexualité des personnes handicapées est jalonnée à la fois d’ouvertures spectaculaires et de profondes résistances. Sollicitée par ma spécificité professionnelle à accompagner des enfants, adolescent-e-s et adultes en situation de handicap, je côtoie la pluralité des élans du cœur et du corps et leurs infinies déclinaisons. En collaboration avec les familles, les équipes soignantes, éducatives, thérapeutiques, les directions d’institutions, je mesure combien les expressions affectives, amoureuses, sensuelles ou sexuelles interpellent les attitudes de chacun-e. Lorsque le décryptage des besoins s’avère fluctuant, périlleux, ne nous serait-il alors pas plus aisé de banaliser ou de nier ? Que dire d’un projet singulier qui diffèrerait du nôtre ? De nos jours, les seules paroles ne suffisent plus : parcourons les réponses concrètes existantes, pour des Droits Sexuels mieux respectés. Entre tout... et rien !

Conférences du 14 juin

La faire vivre...

« Le rétablissement est un concept complexe et polysémique, historiquement forgé dans la lutte des personnes directement concernées pour se faire entendre et rendre crédible leurs paroles.»

Gageons que l’arrivée du rétablissement dans le contexte français porte en germe un renversement dans la hiérarchie des valeurs qui fondent le vivre ensemble. Elle met un frein à l’idée d’involution historiquement très présente dans le monde de la psychiatrie tout en se positionnant contre une évolution imposée. De plus, son appropriation en cours, en renouvelant les termes de différents enjeux politiques, systémiques, organisationnels et cliniques spécifiques au soin psychique, ouvre dans l’espace public une nouvelle constellation idéo-politique en rupture avec la tendance sécuritaire qui depuis une dizaine d’années a régulièrement frappé une psychiatrie publique française en quête d’une mise à jour progressiste de son modèle historique.

L’inclusion de la personne en situation de handicap au sein de la sociétéa pour objectif premier l’amélioration de sa qualité de vie.Une société inclusive nécessite d’une part des modifications sociétales et d’autre part une implication de la personne concernée au sein du milieu dans lequel elle évolue. Elle modifie également de manière considérable nos pratiques professionnelles. L’implication de la personne en situation de handicap au sein de la société n’est possible qu’à travers l’autodétermination. Notre communication sera centrée sur ce concept important que nous définirons. Celui-ci est sous-tendu par les notions d’autonomie, d’auto-régulation, d’empowerment psychologique et d’autoréalisation.Nous proposerons égalementquelques outils favorisant l’autodétermination chez les personnes avec déficience intellectuelle.

En une quarantaine d’années seulement, la société québécoise a vécu d’importants changements dans le réseau des services sociaux notamment en raison de cadres conceptuels, de mouvements sociaux et d’approches telles que la normalisation, la valorisation des rôles sociaux, l'intégration et l’inclusion scolaire et sociale ainsi que l’autodétermination et la participation sociale des personnes présentant des déficiences et des incapacités. L’un des changements observés concerne les perceptions de la population générale envers ces personnes dans la mesure où elles sont désormais reconnues comme citoyens à part entière à qui l’on doit garantir égalité de droits et de traitements. Ainsi, le défi actuel du réseau de la santé et des services sociaux consiste à se doter de moyens permettant d’identifier et d’intervenir sur les facteurs personnels et environnementaux qui créent obstacle ou limitent la participation sociale des personnes présentant des déficiences et des incapacités. La conférence présentera les grands mouvements historiques, l’essentiel des politiques ministérielles et lois mis en place et dressera un état de situation des avancés, défis et pistes de réflexion actuels.

La situation de handicap est parfois écrasante, sans jamais minimiser les redoutables limites imposées par les maladies ou conséquences des accidents, les limites cognitives ou neurologiques, les conséquences émotionnelles, l’approche centrée sur les solutions offre aux professionnels des outils pour stimuler le moindre signe de vie. Amplifier les possibilités de choix et rechercher un chemin vers la plus petite action possible, organiser la mobilisation des ressources.

…Autant de thématiques où cette approche vient offrir le défi d’un regard ouvert autant sur les possibilités que les limites.

Conférences du 15 juin

La construire ...

Après un court rappel des fondamentaux de l’accompagnement et du soutien par les pairs, le propos se centrera sur les savoirs expérientiels. Ces derniers se caractérisent tant par leurs contenus que par leurs modalités de production. Qu’apprend-t-on lorsqu’on fait l’expérience quotidienne des situations de handicap, de la maladie chronique ou de troubles de santé mentale ?  Pourquoi ces savoirs sont-ils rares et spécifiques ? Quels objectifs d’efficacité dans la vie de tous les jours servent-ils ? Que peuvent-ils apporter à la société, aux établissements et aux professionnels des secteurs sanitaire, social et médico-social ? Quelles difficultés rencontrent-ils dans leur diffusion ? Autant de questions auxquelles cette conférence tentera de répondre.

Présentation

Contenu

Programme

Présentation des Conférences

Présentation des Ateliers

Présentation des intervenants

Détail des tarifs

Informations pratiques

Bulletin d'inscription

Cette page en PDF

Partagez cette page