FRATRIE : particularités et ressources

Interventions et thérapies familiales systémiques

1.6.5. Fratrie : particularités et ressources

Depuis toujours, les relations parents-enfants sont déterminantes pour le positionnement et le devenir de chaque sujet. Mais qu’en est-il des relations qui se développent sur le plan horizontal, celles de la fratrie ? Quel rôle ont-elles joué et jouent-elles encore dans notre vie, dans notre positionnement existentiel, dans nos choix et orientations professionnels ?

Comprendre l’ambivalence des sentiments dans la relation de fratrie  ; explorer ce que Claude Seron appelle «les racines horizontales de la fratrie».

  • Identifier ce qui est à l’œuvre aujourd’hui qui serait en lien de notre vécu fraternel, originel, tout ce qui nous relie, voire nous attache.
  • Par le repérage de son vécu fraternel, s’offrir la possibilité de vérifier son scénario initial et ouvrir des alternatives au présent.

PARTICULARITES :
• L’ambivalence des sentiments dans la relation de fratrie : envie, rivalité, jalousie
• Les processus de désidentification dans la fratrie
• La place de la fratrie, déterminisme ?
• Ce qu’implique d’avoir un « modèle » devant soi ou d’être en position de « modèle » pour d’autres
• L’absence de fratrie, quand l’enfant est unique
• Les trop semblables : la gémellité
• Les constellations fraternelles
• Une approche de la typologie en fonction de la place occupée dans la fratrie
• La situation de handicap d’un membre de la fratrie
• Rôle de la place des parents dans leur propre fratrie d’origine

RESSOURCES :
• La notion d’attachement dans la fratrie
• Le rôle structurant de la fratrie dans la construction de la personnalité : identité, différenciation, réciprocité, ajustement relationnel…
• La relation fraternelle comme rempart face à « l’envahissement » parental
• La fratrie comme lieu d’apprentissage et expérimentation des relations sociales
• L’opportunité d’expérimentation de sentiments extrêmes avec des personnes accessibles
• Apprentissage de la gestion des limites, la frustration, le partage
• Appartenance, solidarité, protection, sollicitude
• Pallier à des carences parentales éventuelles
• La gestion de l’agressivité : la façon de s’en sortir sert de modèle ultérieur
• Support d’autonomisation, creuset d’individuation

Cela bien évidemment en tenant compte du contexte naturel de la fratrie envisagée comme sous-système de la famille nucléaire qu’elle constitue avec les parents (la fratrie perçue dans les entrelacs des interactions et complémentarités avec le sous-système parental).

  • Exposés théoriques
  • exercices et jeux de rôle
  • présentations de cas
Autres formations sur le même thème

Public

 Les professionnels qui accompagnent des familles : bébés, enfants, adolescents ou adultes (15 pers. max.)
durée : 

Calendrier

Durée

2 jours (14h)

Dates

En intra, nous contacter

Lieu

Sur site

Tarifs

Formation disponible uniquement en institution (intra), pour un devis : nous consulter