L’INTERVENTION RELATIONNELLE Des modalités d’intervention psychosociales destinées à renforcer et stimuler un attachement sécurisé entre parents et enfants - Observer, évaluer et mettre en

Formations par champs d’application
Formateur : George Tarabulsy

La théorie de l’attachement, ainsi que les méthodes d’observation, d’évaluation et d’intervention qui y sont associées, sont devenues des dimensions incontournables dans la compréhension du développement social, émotionnel et cognitif de l’enfant. Depuis les 40 dernières années, des chercheurs aux États-Unis, en Europe et au Canada ont, par le biais d’études longitudinales importantes, démontré que l’attachement bien évalué en bas âge est un important prédicteur de l’adaptation individuelle pendant l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte. Plus récemment, les travaux indiquent que l’attachement n’est pas un phénomène immuable, déterministe, mais plutôt, lorsqu’il est exposé à une stratégie d’intervention ciblée, il peut changer favorablement.

Dans cette optique, une pratique éclairée auprès des enfants et de leurs parents se doit de comprendre les principes théoriques, pratiques et scientifiques de ce domaine d’étude et d’intervention.

L’objectif général de cette formation est de permettre aux intervenants d’avoir accès aux bases et modalités pour l’approche à l’intervention fondée sur la stimulation d’un attachement sécurisé, afin de travailler avec cette approche de manière régulière.

  • Décoder les émotions vécues. Définitions, assises scientifiques et principes d’observation. (Jour 1)

Plusieurs approches cliniques se disent inspirées du domaine de l’attachement parent-enfant. Il est parfois difficile de s’y retrouver. Dans cette première journée, nous portons notre attention sur les définitions précises des divers modèles d’attachement parent-enfant, sur la validité scientifique des concepts, de même que sur les aspects de la relation parent-enfant qui ne concernent pas l’attachement (mais qui peuvent quand même éclairer l’intervenant médico-psycho-social).

  • Observation, évaluation et prémisses d’intervention. (Jour 2)

Nous portons notre attention sur l’observation des quatre grands types d’attachement, lorsque l’enfant est âgé de 12 à 60 mois, dans la procédure classique d’observation – la Situation Étrangère d’Ainsworth. Nous « pratiquons » notre sens de l’observation dans ce contexte car les modèles relationnels ressortent davantage dans cette procédure de laboratoire.

À la fin de la journée nous abordons les façons dont cette information peut éclairer la pratique de l’intervenant et les particularités de l’intervention relationnelle, soit les capsules de discussion (discussions formelles avec le patient), les tâches d’interaction (complémentaires à ces discussions) et la méthode du vidéo-feedback.

  • Intervention (Jour3)

L’observation précise constitue un élément critique d’une intervention efficace. Dans le domaine de l’attachement, on profite de l’observation pour réaliser une intervention adaptée aux dynamiques de la dyade parent-enfant. L’intervention dans le domaine de l’attachement fixe des objectifs concernant le parent et sa capacité de décoder les besoins et les signaux de l’enfant, surtout dans des circonstances d’alarme ou de détresse.

Nous vous proposons un atelier de formation de trois jours dans lesquels on y présente de nombreux extraits vidéo permettant d’apprécier les méthodes d’observation et d’évaluation, pour stimuler chez les parents les conditions d’un attachement sécurisé ainsi que des études de cas illustrant les façons de travailler avec les dyades parent-enfant.

Autres formations sur le même thème

Public

Les trois jours de formation qui sont proposés sont principalement à l’intention de tous les professionnels qui accompagnent parents et enfants.

Calendrier

Durée

3 jours

Dates

5, 6 et 7 novembre 2018

Lieu

Rennes (35)

Tarifs

540€ par personne